Moo.. quoi ?

Moodle est la plateforme pédagogique utilisée à l’université d’Angers depuis une quinzaine d’années, il s’agit d’un logiciel libre. Nous utilisons actuellement (février 2024) la version 4.1 de Moodle, complétée par une trentaine de plugins (modules complémentaires).

C’est un outil qui est partagé par une majorité d’universités françaises et qui dispose d’une grande communauté d’usage francophone. À l’université d’Angers, un groupe transversal d’agents de la Direction du Développement du Numérique s’occupe de son bon fonctionnement, de sa maintenance ainsi que de son interconnexion avec les autres briques logicielles de notre système d’information (Apogée, PCE, Celcat, etc).

Et MAToo ?

Pour que ces différents outils dialoguent bien, l’université d’Angers a développé son propre logiciel d’administration de Moodle : MAToo (Moodle Administration Tool). Il permet aux enseignants de créer leurs cours et de les peupler avec des cohortes d’étudiants issues du logiciel de scolarité (Apogée).

Pour assurer un suivi minutieux, chaque espace Moodle doit être sous la responsabilité d’un unique enseignant. Il en est responsable tout au long de la vie de l’espace Moodle jusqu’à sa suppression. Il pourra procéder à l’inscription des cohortes, à leur suppression, et à la bascule des espaces chaque année (procédure de réinitialisation).

Pourquoi on réinitialise ?

Tous les ans, à partir de la fin août, la procédure de bascule des espaces est déclenchée. Elle permet notamment à l’équipe fonctionnelle en charge de l’application Moodle de maintenir un service optimal aux utilisateurs (enseignants et étudiants). Elle invite les différents responsables d’espaces à :

  • Réinitialiser leur(s) espace(s) : cela permet de “nettoyer” les cours des données étudiantes de l’an passé (devoirs rendus, messages de forum, tentatives de test, etc.) et de désinscrire tous les étudiants.
  • Conserver l’espace tel quel : cela s’avère utile lorsqu’une formation n’est pas organisée sur l’année universitaire classique. L’espace pourra être réinitialisé plus tard.
  • Supprimer leur espace parce qu’il n’est plus d’actualité par exemple.

L’une de ces trois actions sert à signaler aux administrateurs que l’espace de cours est toujours en vie. Si elle n’est pas réalisée, l’espace est automatiquement archivé. Il reste possible de demander sa restauration pendant un an. Passée cette période, les espaces non-réclamés sont définitivement supprimés.

Cela permet, particulièrement aux étudiants, de disposer d’environnements Moodle épurés de tous les espaces non maintenus ou obsolètes. Cela contribue également à effacer les fichiers inutiles des serveurs, une démarche nécessaire pour répondre aux enjeux de numérique durable. 

Vous avez dit migration ?

Moodle et MAToo sont des applications web qui se doivent d’évoluer. Ces changements de version sont appelés migrations. Elles sont nécessaires pour maintenir un haut niveau de sécurité du système d’information, pour profiter des dernières évolutions fonctionnelles et d’amélioration d’interface utilisateur ou encore de prise en compte des nouvelles normes légales d’accessibilité.

Ainsi, l’équipe technique est amenée à mettre en place des périodes de maintenance régulières pour conserver une plateforme Moodle dans un état optimal de fonctionnement. Elles sont régulièrement positionnée, tout au long de l’année, le matin, sur des plages horaires réduites (1h maximum).

Des mises à jour plus importantes sont prévues sur des périodes plus longues, souvent à l’été, entre deux années universitaires. Cette année cette interruption aura lieu à la fin du mois d’août 2024 ; l’application sera migrée en version 4.3.

Une nécessaire évolution des interfaces

L’évolution de Moodle dans sa version 4.3 en août prochain va avoir de forts impacts sur l’expérience utilisateur des enseignants et des étudiants. Le plus important changement concernera le thème graphique qui va être totalement revu. Cette évolution est guidée principalement par une attention particulière donnée à l’amélioration de l’accessibilité de la plateforme, mais aussi afin d’améliorer l’expérience utilisateur générale.

On peut tester ?

Certaines de ces nouvelles fonctionnalités, sont d’ores et déjà disponibles et peuvent être testées simplement.

Déployer le bloc Rapport d’accessibilité : celui-ci vous permettra d’auditer votre espace Moodle et vous fournira des recommandations pour améliorer l’accessibilité de vos contenus numériques.

Tester la nouvelle interface graphique (travail en cours) :

  • Passer l’ensemble de votre environnement Moodle en accédant à vos paramètres de profil : choisir Boost dans le champ Thème préféré.
  • Forcer l’affichage du nouveau thème graphique sur un espace de cours. Rendez-vous sur Paramètres dans votre bloc Administration, puis, dans Apparence, forcez le thème : Boost. Cela impactera l’affichage de cet espace pour tous les participants.